Sergei
Nakariakov

Trompette

Sergei Nakariakov est considéré comme le meilleur trompettiste du monde. Surnommé le Paganini de la trompette, il a surtout repoussé les limites de l’interprétation sur son instrument, allant jusqu’à s’approprier des concertos écrits pour le basson, le violoncelle ou même… le violon! Son interprétation du rondo capriccioso de Saint Saëns, par exemple, est à ce titre particulièrement frappante. Pour jouer le répertoire des instruments plus graves, il se sert d’un flügelhorn, à la voix plus chaude et plus lyrique.

Né à Gorky en 1977, Sergei commence par jouer du piano, avant qu’un accident ne l’oblige à changer d’instrument. Il suit dès lors les conseils de son père Mikhail, qui transcrit pour lui un grand nombre de concertos classiques. Dès 10 ans, il commence à jouer en concert dans les grandes salles de l’ex-Urss. A 11 ans, il remporte un concours destiné aux adultes. Sa famille s’installe alors en Israel, pour lui donner la liberté de voyager.

A 14 ans, il reçoit le Prix Davidoff au très important “Schleswig Holstein Musikfestival”. Depuis il parcourt le monde, du Hollywood Bowl de Los Angeles, au Lincoln Centre de New York, en passant par Royal Albert Hall, le Festival de Montreux, ou les Proms de Londres... avec comme partenaires Martha Argerich, Evgeni Kissin, Vladimir Ashkenazy, Yuri Bashmet, Jiri Belohlavek, Jesus Lopez-Cobos, Vladimir Spivakov, Christoph Eschenbach, Emmanuel Krivine, Tatjana Nikolaeva, Sir Neville Marriner, Kent Nagano, Dimitri Sitkovetsky…

Il joue avec le BBC Symphony Orchestra, la Philharmonie Tchèque, le Gewandhaus de Leipzig, le Mozarteum Orchestra de Salzburg, le Radiosinfonie-Orchester  deFrankfurt,  le Philharmonia Orchestra, l’English Chamber Orchestra, Saint Martin in the Fields, les Solistes de Moscou, le Munich Chamber Orchestra, le RSO Stuttgart, le  Rundfunksinfonierorcher de Saarbrücken, le Sinfonieorchester Leipzig, l’Orchestre National de Hongrie… Il donne aussi beaucoup de récitals, accompagné par sa sœur Vera Okhotnikova ou la pianiste belge Maria Meerovitch.  En 2002 Sergei à reçu l’ECHO Klassik Award comme instrumentiste de l’année.

En 2006, il crée à Munich “Ad absurdum”, un concerto écrit pour lui par Jörg Widmann. Le journal Münchner Merkur pose dès le lendemain la question : « qui d’autre, à part Nakariakov qui survole son instrument comme un poisson peut nager, peut un jour espérer interpréter cette oeuvre? ». Il a depuis joué ce concerto aux quatre coins du globe.

La discographie de Nakariakov (chez TELDEC CLASSICS-WARNER) est riche et récompensée de nombreux prix, allant des plus fameux concertos pour trompette aux incroyables transcriptions des concertos de Haydn pour violoncelle, de Mendelssohn pour violon, de  Mozart pour basson, de Tchaikovski pour violoncelle… Son album NO LIMIT a par exemple reçu un très exceptionnel « coup de foudre » de Répertoire.

  • Nakariakov
    thierry_cohen

    Nakariakov

Agenda

Septembre 2017

lun mar mer jeu ven sam dim
28
 
29
 
30
 
31
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8 9
 
10
 
11 12 13
 
14
 
15
 
16 17
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
1
 

Prochain concert