Baryton

Au confluent des scènes lyriques de l’opéra et de répertoires plus populaires, le parcours d’Omar Hasan témoigne d’une grande richesse musicale.

Né à Tucumán, en Argentine, Omar Hasan commence des études de chant à l’Université de Tucuman. Il chante dès son plus jeune âge le répertoire folklorique argentin.

En arrivant en France, il découvre le chant lyrique avec le baryton Jean François Gardeil au sein de l’association « Les chants de Garonne », dans laquelle il travaille sa technique vocale. Il participe, dès lors, à plusieurs spectacles : King Arthur de Purcell (2000 - 2001), La Belle Hélène d’Offenbach (2002), un spectacle autour de Carmen (Escamillo) (2009 - 2010), et les histoires sacrées de Carissimi — Jephté — et Marc-Antoine Charpentier (2009 - 2010).

Il interprète un grand nombre de rôles : Sulpice (La Fille du régiment, Donizetti), les trois rôles du Diable (Les Contes D’Hoffman, Offenbach), Escamillo (Carmen, Bizet), Momus (Platée, Rameau), ou encore L’Horloge comtoise (L’Enfant et les sortilèges, Ravel).

Il dépasse également les cadres de l’opéra, avec son intérêt pour le tango argentin : il crée ainsi en 2006 un spectacle avec Roger Pouly (le pianiste de Charles Trenet) et Éric Perez. En 2009, il a donné une série de récitals avec le soutien du Théâtre du Capitole autour de l’opéra, de la zarzuela, et de mélodies argentines. Plus récemment, il chante dans le spectacle « Café Tango », qui a tourné dans toute la France, avec plus de 200 représentations, notamment à Toulouse devant plus de 1000 spectateurs, ou la Scène Nationale d’Albi.

Agenda

Mai 2020

lun mar mer jeu ven sam dim
27
 
28
 
29
 
30
 
1
 
2
 
3
4
 
5
 
6
 
7 8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13 14 15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 

Prochain concert