Saxophones, compositions

Saxophoniste et compositeur, Guillaume Saint-James suit un itinéraire guidé en permanence par cette double identité.

Repéré par Aldo Romano qui décerne un premier prix à son quartet avec Franck Agulhon, Albin de la Simone et Jérôme Séguin, Guillaume Saint-James fonde en 2005 le sextet Jazzarium, un vivier de talentueux improvisateurs de la scène française, recevant les éloges de la presse.

Sa capacité à faire sonner son sextet comme un big band de chambre le conduit au répertoire symphonique : il crée Mégapolis, point de rencontre du sextet de jazz et de l’Orchestre Symphonique de Bretagne, et écrit avec Chris Brubeck Brothers in Arts, une œuvre symphonique à la mémoire des acteurs de la Libération de juin 44 commandée par l’Orchestre Symphonique de Bretagne en 2014. Des reprises du projet ouvrent la voie au compositeur d’un parcours à l’international, armé d’un « sens certain du scénario cinématographique ».

Inspiré par les correspondances entre les arts, Guillaume Saint-James s’investit dans d’autres projets en tant que compositeur et saxophoniste, à l’instar du Tatiphone, hommage jazz et vidéo à Jacques Tati, ou encore de Jazz around the Bunker, une relecture jazz des chansons de Serge Gainsbourg.

Guillaume Saint-James travaille actuellement sur sa nouvelle partition, la symphonie « Bleu » ; il s’agit d’une symphonie ouvrière, commandée par l’Orchestre Victor Hugo de Franche-Comté. Cette grande partition inédite et insolite invite l’orchestre et le trio Lavergne-Bex-Saint-James à d’inédits dialogues poétiques avec l’univers mécanique des « bruits » de machines.

Site Internet officiel

Agenda

Août 2020

lun mar mer jeu ven sam dim
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13 14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27 28 29 30
 
31
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 

Prochain concert